Reviews



14/03/2004

The Last Command - METALCHRONIQUES

http://www.metalchroniques.com
Review from METALCHRONIQUES.COM
AUTHOR Murder One

ANTHENORA - The Last Command

" The Last Command " et le premier véritable album du quintet Italien Anthenora, groupe formé en 1989 par trois copains d'écoles, qui après avoir bloqué sur le concert donné par Iron Maiden aux Monsters Of Rock à Modena en 88 ont décidé de jouer du Heavy Métal. Le groupe a par la suite sorti trois démos et un promo CD, concentrant le maximum de son activité à faire des reprises (majoritairement de la vierge de fer) au sein d'un tribute band qui écumera l'Italie. Ils atteindront le sommet de leur renommée en tant que tel lorsqu'ils accompagneront Nicko Mc Brain sur les dates transalpines de ses shows cases en 2002 et 2003. Anthenora joue donc un Heavy-Métal classique à la façon des groupes l'ayant (fortement) inspiré. Le chant est particulièrement impressionnant couvrant un registre relativement étendu et ne semblant à aucun moment atteindre ses limites... un bon chanteur Italien de plus" ils pourraient nous en donner un peu, ça nous changerait de Néo ou du Hard-Core" (NDH : Postez vos messages d'insultes sur le forum !) Ayant été mûries pendant tant d'années, le compos sont particulièrement fouillées et abouties, il est clair que lorsqu'il est rentré en studio, le groupe savait exactement ce qu'il voulait. Pour ne rien gâcher, la production est très au dessus des standards habituellement réservés aux groupes signés par Locomotive Music. L'ensemble est relativement rapide avec de bons riffs et quelques cavalcades bien Maidenesques comme il le faut, se démarquant de la scène Power par un jeu de batterie très années 80, qui donne une petit peu d'originalité par rapport aux réalisations actuelles. En dépit du fait l'album soit annoncé comme étant conceptuel, je dois dire que le lien entre les morceaux n'est pas évident à trouver, mais n'ayant malheureusement pas eu accès aux paroles, il m'est difficile de me faire une idée à ce sujet. Quelques chansons sortent du lot : " Prophet Of Sorrow ", " The Last Command " ou encore " Hunter ", mais si vous ne devez en écouter qu'une pour vous décider, écoutez " Machines Of War " et vous serez convaincu. A noter la présence d'un ghost track à la fin de la dixième piste, après quelques instants de silence. Il s'agit d'un réel onzième morceau, et pas comme souvent dans ces cas là, d'un délire. Il paraîtrait que le groupe accompagnera de nouveau le cogneur d'Iron Maiden en printemps / été 2004, cela nous donnera très certainement l'occasion de juger sur pieds l'interprétation des titres prometteurs qui composent " The Last Command ".

[back]
[top]
Player [pop out]
loading...